Le travail et la volonté

Voilà deux des moteurs principaux du groupe au fil de son histoire.
 
C'est par un travail assidu et grâce à une volonté jamais démentie qu'il a progressé. C'est ce qui lui a permis de rencontrer ses publics, si variés, pendant plus de 7 ans.

Et c'est par cette fidélité à ces principes qu'il a pu jouer à plus grande échelle, qu'il a pu se lancer dans des projets d'envergure, pour se dépasser encore davantage et donner aux autres le meilleur de soi.

L'ouverture aux autres, aux différences

Les projets de la Cie l'ont mise en avant sur de nombreux plans : rencontres, échanges, interactivité, mobilité...

A l'intérieur du groupe, chacun s'est enrichi de caractères et de sensiblités parfois opposés, pour avancer sur un plan personnel.

Les pièces elles-mêmes étaient riches de cette attitude : c'est parce que les personnages s'y ouvrent aux autres et partagent leurs différences que leur situation personnelle s'améliore.

La solidarité

C'est aussi bien sûr dans la solidarité, dans l'écoute que le groupe a su se forger au fil du temps, des expériences multiples et des difficultés à dépasser.

C'est aussi ce qui lui a donné sa cohésion, tangible sur scène comme au dehors.

L'humilité

Vertu essentielle, on n'est rien sans elle, quel que soit le domaine où l'on agit.
Rien d'autre en tout cas qu'une parodie de soi-même. Alors...


 
 

L'amour

Il a été présent partout dans les pièces, décliné sur plusieurs modes et dans divers registres.

Amour sentimental, bien sûr... Amour comme attitude, aussi, qui souffle un vent d'harmonie sur les cahots de la vie, tant sur la scène qu'au sein du groupe.

L'humour

Les créations de la Cie ont toutes été des comédies. Et si la gravité y fut parfois de mise, l'humour finissait toujours par surgir et par emporter le spectateur.

Le groupe a par ailleurs été animé d'une excellente ambiance : le rire et la plaisanterie y furent des vertus premières, comme ciment interne et comme message à partager.
 

L'engagement et la liberté

Chaque étape de cette histoire a conduit chacun à s'engager, soi-même et vis-à-vis des autres.

Pour autant, le groupe a été perçu par tous comme un réel espace de liberté, dans lequel chacun a pu s'exprimer à loisir et proposer ses idées, en sachant d'avance qu'elles seraient écoutées.